Fort comme un bœuf grâce au blanc d’œuf

Article diffusé le 27 aout 2020 dans l’hebdomadaire: lire l’article original ici

Fanch Paranthoen

Les produits biologiques de chez Eggnergy servent de carburant à des sportifs de haut niveau qui souhaitent développer leur masse musculaire. Jean-François Baudet cherche des matières premières locales pour satisfaire ses champions.
Nico Bzh est coach sportif et ambassadeur des produits Eggnergy (photo: Pakal Ameyal)

Jean-François Baudet s’est lancé en 2009 dans la commercialisation « d’un produit de niche dans une niche », aime-t-il résumer. Dans son petit magasin situé à La Forêt-Fouesnant (29), il propose pour sa clientèle de sportifs divers produits alimentaires biologiques, avec une forte préférence pour des fournisseurs locaux. « J’ai dans un premier temps visé les pâtissiers ou les charcutiers qui cherchaient des liants biologiques pour leurs préparations ». Au fil du temps, il s’est spécialisé dans une clientèle plus musclée, afin de répondre à des demandes de compléments alimentaires riches en protéines pour satisfaire les régimes de femmes et d’hommes athlètes de haut niveau.

Des protéines quasi pures

Dans la gamme de produits diététiques de chez Eggnergy, de nombreuses graines de lin, de courge, de chia ou encore des farines de céréales. Des protéines issues de lait ou d’œuf sont aussi au menu des acheteurs, ensachées sous forme de poudre, nature ou en mélange.
Le blanc de l’œuf contient de la protéine quasiment pure et est très équilibrée en acides aminés. « Il répond aussi aux personnes intolérantes au lactose ». Ces ingrédients nourrissants basiques ont dans un premier temps été quelque peu boudés par les sportifs, « plutôt habitués à des compléments alimentaires additionnés de colorants et d’arômes ». Jean-François Baudet a alors composé des mélanges avec de la vanille, des sucres d’agave biologique « à faible indice glycémique », ou en associant des parfums provenant de fraises françaises déshydratées. Un assemblage de blanc d’œuf et de lait voit le jour, c’est la création du « Wheygg, encore plus diversifié en acides aminés ».

Jean-François Baudet, à gauche, est fournisseur de produits alimentaires biologiques pour Nico Bzh, à droite.

À la recherche de fournisseurs bretons

L’artisan-assembleur de protéines biologiques met un point d’orgue à composer ses recettes à l’aide de matières premières françaises. « C’est très difficile à trouver pour des graines de lin ou de courge ». Le Finistérien a décidé d’adhérer à la Maison de l’Agriculture Bio 29 pour favoriser les occasions de se rapprocher de fournisseurs locaux. En attendant de trouver ces denrées bretonnes, Jean-François Baudet se fournit en farine de petit épeautre en Alsace. Pour les œufs, le spécialiste s’est tourné vers les établissements Ovobio de Douarnenez (29) ; le lait est quant à lui acheté dans une laiterie familiale bretonne.

Un athlète au naturel

Nicolas Brindejonc, alias Nico Bzh, est un champion hors pair quand il s’agit de montrer ses muscles. Récompensé lors de nombreux championnats, comme un titre de champion de Bretagne en 2019 ou champion de France Musclemania en catégorie ultra-light en 2017, l’athlète accorde énormément d’importance à ses exercices physiques comme à sa nutrition. Pendant la période de confinement de mars à mai, il a séjourné chez Jean-François Baudet afin de tourner des tutoriels vidéo pour apprendre à réaliser des recettes biologiques protéinées. « Les shakers confectionnés avec du lait sans lactose ou du blanc d’œuf en poudre sont rapidement assimilables par l’organisme. Les sportifs recherchent une nutrition précise pour optimiser leurs résultats ». Ainsi et sur 100 grammes de blanc d’œuf en poudre, Nico Bzh sait exactement combien de protéines il va ingérer, soit 82 grammes.

Il en vibre pour la fibre

En fractionnant ses apports nutritionnels dans la journée, le sportif de haut niveau améliore l’efficience des aliments. Pour calculer les quantités de protéines à consommer chaque jour, Nico Bzh part d’un principe simple : « Il faut compter entre 1,5 et 1,8 gramme de protéines par kg de poids de corps ».
Le culturiste, aussi coach sportif et ambassadeur des produits Eggnergy, consacre 1 h 30 par jour en divers exercices physiques pour entretenir sa musculature, avec 4 à 5 entraînements par semaine. « Il ne faut jamais négliger le repos, qui est un moment de reconstitution du tissu musculaire, afin d’éviter les blessures ». Si les protéines jouent un rôle dans cette reconstitution des muscles grâce aux acides aminés qu’elles contiennent, les farines de céréales « comme l’avoine ou le petit épeautre ont aussi un rôle important pour l’entretien des muscles, car ils sont riches en fibres ».

Un record du monde à la clé

Ce n’est pas Guillaume Siber, préparateur physique, qui dénigrera les bienfaits d’une alimentation équilibrée et adaptée pour inscrire un record du monde à son palmarès. Sain de corps et d’esprit, le Français vient de battre le nombre de burpees réalisés en 12 heures, avec 5 254 réalisations. Ce mouvement, qui consiste à réaliser une pompe avant de se redresser et de réaliser un saut, fait travailler énormément de muscles du corps. L’histoire ne dit pas à quelle hauteur le blanc d’œuf consommé avant cette prouesse a collaboré à ce record mondial. Mais une chose est sûre : Guillaume Siber pourra compter sur les bienfaits de ces protéines simples pour atteindre d’autres sommets.

Où trouver les produits Eggnergy ?

La gamme de produits biologiques Eggnergy est disponible à la vente sur internet, à protéinebio.com pour la boutique en ligne. Le magasin a mis en place un drive pour une livraison devant la boutique, 3 rue de la Mer, à La Forêt-Fouesnant.


Champion culturiste, Wens Blacky a pris la pose devant la réplique de la statue de la Liberté.

Autre article: Le Télégramme