Whey Bio ou Protéine Native laitière Bio?

Whey Bio ou Protéine Native laitière Bio ?

Native bio sans lactose

Lactosérum ou Protéine native?

—> Lactosérum = whey

Sur le marché des protéines vendues aux athlètes en France , les protéines fromagères représentent environ 95% du marché. C’est la Whey!

Il existe également l’Isolat qui est une extraction faite à partir de la whey. Pas très naturel finalement!…

—> Native

La protéine native de lait représente seulement 5% et le marché bio est encore une niche!…

filtre pour illustrer ultra-filtration de la whey proteine bio eggnergy
*Ultra-filtration

Ce terme définie qu’il s’agit d’une protéine provenant directement du lait « pure » et par un procédé naturel de filtration*. Comme un filtre à café en quelque sorte!… On filtre de façon mécanique, sans chauffer et sans chimie. On ne conserve que les protéines (20% lactosérum et 80% caséines). Aucun échauffement. Donc il n’y a aucune dénaturation des acides aminés et leur répartition est bien équilibrée.

On l’appelle la « protéine totale de lait » ou encore la « protéine laitière native » selon le cas. Les protéines sont complètes et concentrées et en même proportion que dans le lait d’origine. Tous les acides aminés sont conservés car ils sont nécessaires pour nourrir les muscles de l’athlète après son entrainement. Il est normal de l’appeler « protéine à digestion lente ». En effet, elle contient de la caséine comme dans le lait naturel d’origine.

La caséine a des effets bénéfiques! Oui, oui!…

1- par son effet de satiété (pendant des heures).

2- Elle est réputée participer comme « coupe-faim » pour les personnes en perte de poids.

Il existe une autre extraction plus poussée appelée: le cracking. Il s’agit d’une micro-filtration qui permet d’extraire uniquement que le lactosérum… comme par magie!

*L’ultra-filtration est un procédé qui est très bien maîtrisé par les entreprises françaises. L’ultrafiltration est utilisée pour purifier et/ou concentrer des solutions de macromolécules


Lactosérum (dite Fromagère): Whey

main qui montre le caillage du lait et le petit-lait qui sert à la fabrication de la whey fromagère

Ce terme signifie qu’il s’agit d’une protéine provenant de fromages. Ce n’est pas exact!… En réalité, ce n’est pas du fromage car elle provient plutôt du « petit lait » après le caillage* qui a servit à faire le fromage.


Explications

  1. La première étape est la coagulation du lait. Elle est obtenue par l’action d’enzymes (ajout de présure) ou par l’action acidifiante de bactéries lactiques. Une agrégation des micelles de caséines du lait en résulte, donnant un gel également appelé coagulum.
  2. La deuxième étape est la séparation du lait et du caillé. La phase aqueuse, appelée lactosérum, est séparée du caillé.

Par l’opération des enzymes, on a bien affaire a une dégradation chimique du lait! Souvent, elles subissent une deuxième opération de conservation (pasteurisation).

Une perte d’acides aminés est constatée. Certains considèrent même que les acides aminées, contenues dans cette poudre protidique « fromagère », sont digérées très rapidement Elles pénètrent instantanément dans l’organisme! Est-ce la meilleure méthode d’assimilation?… Levez-vous la nuit pour nourrir vos muscles?… Devez-vous vous sur-complémenter en BCAA?

*caillage: Le fromager ajoute de la présure naturelle, (suc digestif souvent issue de la caillette de veau d’où son nom!). GMP: GlycoMacroPeptides = Toxique selon la quantité utilisée.

Juger par vous-même celle qui est la meilleure pour vous!

…et surtout choisissez votre façon la plus facile de vous alimenter pour un meilleur apport en protéines de qualité !